ICE VAULT 3


Il s’agit d’extraire sur chaque glacier deux ou trois carottes de glaces complètes :
 
  • Une à analyser pour fournir une base de données détaillée sur les informations géochimiques accessibles aujourd’hui sur ces carottes, qui sera mise à disposition de la communauté internationale ; ces analyses permettront en particulier de connaître l’âge de la glace en fonction de la profondeur, et de localiser des événements particuliers dans l’histoire environnementale de la région étudiée.
  • Une ou deux pour l’archivage patrimoine.
Il s’agit de missions délicates. Par exemple :
 
  • 20 jours de mission pour 6 scientifiques au Col du Dôme à 4350m, avec rotation d’hélicoptère.
  • 50 jours de mission pour 8 scientifiques à l’Illimani à 6432m, avec guides et porteurs locaux.
Les carottes sont extraites grâce à une technologie développée dans les laboratoires grenoblois et internationaux. Elles mesurent plus de 130m chacune.

Une chaine de froid très rigoureuse sera mise en place depuis les glaciers jusqu’au lieu de stockage en Antarctique : descente des glaciers dans des caisses isothermes adaptées, transport par bateaux jusqu’à Grenoble puis jusqu’en Antarctique.

Ainsi, les premières opérations de forage impliquant la France et/ou l’Italie, mais aussi des personnels issus d’autres nations (Russie, USA, Bolivie, Brésil), sont organisées en 2016 et en 2017 :
 

Analyse des glaces

Une carotte de chaque site à finalité scientifique sera analysée afin de constituer une base de données initiale nécessaire à l’exploitation optimale des archives. Cette base de données sera mise à disposition et partagée par l’ensemble de la communauté internationale.

Base de donnée glaciologique: topographie de surface et du substrat rocheux du site, dynamique d’écoulement, profil de température… mesures pendant la mission de carottage.

Analyses d’une fraction de carotte: Chimie des aérosols, poussières insolubles, isotopes stables de l’eau, carbone suie, marqueurs radioactifs, traces de gaz piégés dans la glace…