CommuniquéCitoyenneté, Société

Une formation sur financement participatif pour aider à l'intégration des étudiants réfugiés

le 17 mai 2016
Engagée depuis la rentrée 2015 dans la formation linguistique d'une trentaine de jeunes étudiants réfugiés ou demandeurs d'asile, l'Université Grenoble Alpes ouvre ce 17 mai, et pour 4 mois, un diplôme d'université en langue et culture françaises. L'objectif est de permettre à une vingtaine d'étudiants réfugiés d'intégrer dès la rentrée 2016 une formation universitaire interrompue par l'exil. Pour prendre en charge une partie du coût, l'Université Grenoble Alpes fait appel, via sa fondation, au financement participatif sur la plateforme Kocoriko de la Banque populaire des Alpes.
Cette formation intensive permet de donner à des étudiants ayant été obligés d’interrompre leur cursus antérieur, tous les prérequis langagiers, culturels et méthodologiques nécessaires pour réintégrer un cursus d’études supérieures au sein de l’Université Grenoble Alpes.

Ils sont finalement 14 à avoir réussi les tests de langues pour pouvoir intégrer cette formation intensive qui va leur permettre de faire leur rentrée à l’Université Grenoble Alpes en septembre. Ils sont pour la plupart diplômés de master et témoignent de leur courage et de leur volonté de reprendre une vie normale. "Je souhaite m’inscrire en licence 3ème année de biologie pour apprendre l’anglais en plus du français" annonce Samah, une jeune fille originaire de Damas. Nour, originaire d’Irak, voudrait faire un master d’informatique. "J’ai dû interrompre mes études quand Daesh a pris ma ville" raconte-t-elle. "J’espère continuer mes études pour retrouver du travail facilement" indique Anna, qui était analyste de crédit dans une banque en Syrie et qui cherche à rejoindre un master en banque et finance. Anna souhaite intégrer Grenoble Ecole de Management : "je suis une personne très ambitieuse, je veux tout faire, il n’y a rien qui peut m’arrêter !" confie-t-elle. Sa devise : "fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité."

L’Université ne peut pas rester insensible à tous ces témoignages d’avenir et souhaite pleinement assumer son rôle d’aide à la réinsertion académique de ces étudiants parce qu’elle croit à la jeunesse, qui, dans toute sa diversité, constituera les forces vives de demain pour la reconstruction de la paix. Ainsi, l’Université Grenoble Alpes, le Centre universitaire d’études françaises (CUEF), la fondation partenariale Université Grenoble Alpes et la Fondation universitaire Stendhal se mobilisent pour offrir une formation de qualité entièrement dédiée à ce public et ainsi contribuer majoritairement au financement de cette formation exceptionnelle.

"A travers cette nouvelle formation linguistique qui va favoriser la poursuite d'études d'étudiants réfugiés à la rentrée 2016, l'Université Grenoble Alpes entend jouer pleinement son rôle d'acteur de l'intégration sociale des populations victimes des conflits mondiaux actuels. Notre établissement participe ainsi à un accueil digne des migrants et contribue à sa mesure, en mobilisant toute sa communauté, à l'effort national de solidarité." Lise Dumasy, Présidente de l'Université Grenoble Alpes.

Un appel à la générosité du public a également été lancé sur la plateforme Kocoriko le 17 mai avec le soutien du fonds de dotation de la Banque Populaire des Alpes. En moins d’une semaine, l’objectif de collecter au moins 6000 € (10% du coût global - le reste étant assuré par les partenaires impliqués) a été largement dépassé. La collecte continue pour permettre à une deuxième promotion de suivre un nouveau DU.

Au-delà de l’aspect financier et dans la tradition d’hospitalité et de diffusion de la culture française que porte l’Université Grenoble Alpes, l’objectif est d’associer pleinement les contributeurs à la réussite de cette intégration académique en participant à des activités d’échanges et de découvertes avec les étudiants.

A découvrir en vidéo


Le reportage de TéléGrenoble sur le diplôme d'université en langue et culture françaises de l'Université Grenoble Alpes.

En savoir plus


Le Centre universitaire d'études françaises

La Fondation partenariale Université Grenoble Alpes
La Fondation universitaire Stendhal Plurilinguisme et Francophonie

 
Mis à jour le 12 octobre 2016