satellite CSUG
 
Le spatial est une industrie d’avenir en France. La miniaturisation des satellites représente un changement de paradigme pour cette industrie pouvant déboucher sur des innovations majeures. Le Centre Spatial Universitaire de Grenoble, inauguré en septembre 2015, s’inscrit dans ce mouvement de miniaturisation. Il ambitionne de devenir un acteur central du secteur en France, puis en Europe.
Cette initiative est destinée à former des étudiants de l’UGA et de Grenoble INP aux technologies du spatial miniaturisé grâce à la construction de nano-satellites. Le volet formation du projet, soutenu par la Fondation, donne la possibilité à des étudiants, dès la première année de licence ou d’IUT et jusqu’au Master 2 ou la dernière année d’école d’ingénieur de travailler en équipe projet interdisciplinaire, encadrée par des enseignants-chercheurs et des experts d’entreprises du domaine et mécènes du projet.

Autour de missions avec des débouchés scientifiques identifiés, au coeur de l’innovation et du développement technologique, en partenariat avec des industriels dans un cadre international, le projet déploie cette pédagogie par l’action réellement novatrice à l’université. Et pour conforter l’ambition de cette formation, les étudiants recevront un certificat et auront la satisfaction de voir leurs satellites effectivement lancés dans l’espace pour des missions scientifiques ou de surveillance environnementale.

"Le CSUG est fortement en lien avec le monde industriel. Parce qu’il est co-financé mais aussi parce que ses domaines d’application intéressent les entreprises de très haute technologie. La Fondation nous a apporté un lien avec le tissu industriel du bassin grenoblois, elle nous a permis de lever des fonds et nous a aidé dans le montage du projet."

Mathieu Barthélemy
Directeur du CSUG