ouvrages hydroélectriques3 _ barrage-romanche


Quel est l’impact des ouvrages hydroélectriques sur les territoires où ils sont construits ? Les retombées hydriques, écologiques, socioéconomiques et culturelles sont-elles toujours créatrices de valeur ? Quelles actions permettent de renforcer les retombées positives et de limiter les retombées négatives de l’hydroélectricité ? Autant de questions que se pose le laboratoire PACTE de l’Université Grenoble Alpes.
Le projet de recherche cherche à mettre en lumière les interactions entre l’hydroélectricité et les dynamiques de développement territorial. Il s’agit d’étudier les processus territoriaux et les modes d’interaction entre les différentes parties prenantes : hydroélectricien, collectivités territoriales, citoyens, acteurs économiques, associations.

Ceci permet d’identifier l’évolution et l’impact de leurs rôles respectifs, en particulier en quoi un hydroélectricien peut être un acteur du territoire. Le projet mobilise les travaux du développement des territoires ainsi que de l’écologie territoriale afin d’analyser les réponses des acteurs à la fois aux enjeux globaux et locaux.

" Cette chaire est une formidable opportunité pour mieux comprendre les processus de développement territorial, notamment la façon dont les liens entre les acteurs peuvent se renforcer (ou non) et comment des projets de territoire cohérents peuvent émerger. "

Marion Debuisson,
Ingénieure en systèmes industriels
Docteure en aménagement du territoire laboratoire PACTE

Crédits image : ©Fotolia/kamillok