Parmi les nombreuses et douloureuses conséquences des explosions qui ont secoué la ville de Beyrouth en août dernier, la dévalorisation de la livre libanaise a engendré une diminution de plus de 60% des bourses des doctorants financés par l’Etat libanais.

Aujourd’hui, une vingtaine de doctorants libanais se retrouvent en situation de grande précarité et ont besoin d’un appui urgent afin de pouvoir envisager de mener à bien leur thèse à l’Université Grenoble Alpes. Ceci est d’autant plus vrai que les transferts monétaires entre le Liban et la France sont interrompus.
La Fondation lance donc un appel aux dons afin de pouvoir soutenir ces étudiants par l’octroi de bourses d’urgence aux doctorants.

Ce programme de bourses fait partie de l’initiative de l’UGA en faveur des étudiants libanais : Ahlayn !

En dialectal libanais, le mot Ahlayn signifie « Bienvenue ! ». Il désigne également « deux peuples proches ».
C’est au nom de cette amitié et des relations partenariales en formation et recherche de longue date entre l’UGA et les établissements d’enseignement supérieur libanais que l’UGA souhaite soutenir les étudiants, doctorants et chercheurs libanais, grâce à deux actions phares :
  • une campagne de parrainage entre le personnel UGA et les étudiants et doctorants libanais présents sur le campus
  • un programme de bourses d’urgence pour les doctorants via la Fondation UGA