Objectifs atteints à la Riconada

Recherche
le  28 mars 2022
Perchée à 5300 mètres d’altitude, La Rinconada est la ville la plus haute du monde. Ses habitants, attirés par les mines d’or toutes proches, doivent composer en permanence avec un niveau d’oxygène 50 % moins élevé qu’en plaine. Un milieu de vie extrême, où l'équipe Expédition 5300 du laboratoire Hypoxie Physiopathologie (HP2 - Inserm, UGA) étudie depuis 2018 les effets du manque d’oxygène sur l’organisme. Revivez la mission mars 2022 de l'équipe au travers de la websérie Inspirations sur YouTube !
Pendant tout le mois de mars 2022, les scientifiques de Expédition 5300 ont effectué une série d’évaluations sur les habitants de la ville la plus haute du monde ! La question de départ était de savoir comment ces hommes, ces femmes et ces enfants vivent en permanence à plus de 5 000 mètres d’altitude. Pour y répondre, l'équipe a recréé sur place un laboratoire pour étudier notamment les adaptations sanguines et cardiovasculaires.

Cette année, des nouveautés se sont ajoutées au projet : un bilan ophtalmologique a été proposé à la population avec la mise à disposition de paires de lunettes adaptées gratuites. Cette évaluation complète a également été proposée aux femmes et aux enfants ! Par ailleurs, une partie de l'équipe aréalisé des prélèvements afin de connaître le niveau de contamination aux métaux lourds de cette ville minière. Ces consultations ophtalmologiques ont eu un grand succès auprès de la population en manque de prise en charge médicale.

La mission mars 2022 a permis de caractériser en détails les particularités sanguines de la population la plus haute du monde, dont l'équipe a pu démontrer lors des précédentes aventures qu’elle présentait des quantités de globules rouges jamais mesurées chez l’homme auparavant. Cette mission a également permis d’étudier comment ce sang si visqueux peut circuler dans les petits vaisseaux sanguins, c’est à dire dans la microcirculation évaluée au niveau des yeux. 
Avec prés de 200 habitants de La Rinconada s’étant portés volontaires pour participer aux mesures, des chercheurs et leurs équipements scientifiques qui ont parfaitement répondu aux exigences de cette mission, les objectifs de cette nouvelle mission d’Expedition 5300 ont été parfaitement atteints.

Il reste désormais des mois d’analyses en France pour obtenir les résultats définitifs et leurs interprétations.

Découvrez Inspirations, la websérie de la mission mars 2022 dans la ville la plus haute du monde 

Un projet unique au monde

L’impact de l’environnement de haute altitude et les conditions de vie à La Rinconada posent des questions multiples relatives à la santé des habitants et plus globalement à la capacité de l’homme à s’adapter à un environnement extrême. Expédition 5300 a ainsi mobilisé des compétences scientifiques et médicales multiples pour aborder ces questions et répondre aux besoins des habitants !
Ceci s’illustre par la composition de l'équipe qui associe des expertises complémentaires en termes de professions (médecins, infirmières, scientifiques, etc.) et de spécialités (hématologie, cardiovasculaire, ophtalmologie, etc.), avec des supports logistiques et en communication qui sont également indispensables pour promouvoir ce projet inédit.

D’année en année, des relations se lient avec les péruviens nous poussant à réfléchir, de manière concrète, aux actions que nous pouvons mener aux côtés des institutions péruviennes et françaises. 

Une aventure scientifique et humanitaire

Outre ces perspectives scientifiques, le programme Expédition 5300 se double par ailleurs d’un volet humanitaire, qui vise à apporter aux habitants les soins médicaux qui leur font défaut. L'équipe voir arriver le jour où elle pourra ouvrir un centre de santé et de recherche sur l’altitude le plus haut du monde.

La Rinconada est un endroit où les conditions sont extrêmes. D’un point de vue scientifique, il faut tenir compte de ces éléments afin d’en identifier les conséquences, alors que d’un point de vue plus humanitaire il est important de développer avec les partenaires péruviens et européens des actions de soutien à cette population. Pour les missions à venir l'équipe prépare des études spécifiques concernant les questions de santé propres aux femmes qui accouchent et aux enfants qui grandissent dans des conditions véritablement extrêmes pour l’organisme humain. La question de soins adaptés à cette population en particulier face au mal chronique des montagnes que présente une partie de cette population reste un sujet d’étude important.

Place à la suite de l'aventure !

Outre les analyses qui vont demander du temps, les perspectives du programme Expedition 5300 suite à cette mission 2022 incluent sur le versant scientifique des investigations toujours plus poussées sur les plans biologiques et physiologiques ainsi que l’étude spécifique des femmes et enfants de La Rinconada ; sur le versant médical la mise en place d’un système de soin (avec un projet de centre de santé) qui permettra un suivi régulier des habitants de La Rinconada, l’administration de certains médicaments dont nous avons pu montrer l’efficacité auprès des personnes malades et des actions de prévention face aux problèmes de santé principaux à La Rinconada.
Publié le  1 avril 2022
Mis à jour le  12 avril 2022