Mission de carottage sur l'Illimani en Bolivie © Sarah Del Ben
Mission de carottage sur l'Illimani en Bolivie © Sarah Del Ben

L’UNESCO réaffirme son soutien à ICE MEMORY

21 décembre 2018
Lors de son 205e conseil exécutif, l’UNESCO a adopté une deuxième décision de l’initiative ICE MEMORY, confirmant la première décision adoptée en 2017, et soulignant l’urgence de sauvegarder les dernières glaces africaines.

Les commissions nationales française et italienne de l’UNESCO ont accordé leur patronage au projet ICE MEMORY dès 2016. Le 17 octobre 2017, le 202e Conseil exécutif de l'UNESCO, regroupant 58 pays membres, adoptait une décision de l’Initiative ICE MEMORY, reconnaissant l'importance patrimoniale scientifique et culturelle des glaciers, la pertinence de l’Initiative et encourageant la communauté internationale à agir rapidement.

En octobre 2018, une seconde décision du conseil exécutif de l’UNESCO, adoptée lors du 205e conseil exécutif, a confirmé la décision 2017. Elle souligne l’urgence de sauvegarder les dernières glaces africaines ainsi que le rôle et le statut particulier du Traité sur l’Antarctique.

Pour rappel, ICE MEMORY, initié en 2015, a pour objectif de fédérer la communauté scientifique internationale afin de créer en Antarctique un patrimoine de carottes de glace, issues de glaciers sélectionnés parmi ceux du monde entier en danger actuel de dégradation ou de disparition, afin que les scientifiques des décennies et siècles à venir disposent encore de matière première de qualité pour poursuivre les recherches sur l’environnement et le climat planétaire.
Nous ambitionnons de contribuer à fournir, pour les décennies et siècles à venir, via la science et le patrimoine ICE MEMORY, la matière première et les données nécessaires aux décisions indispensables à la pérennité et au bien-être de l’humanité.

Mis à jour le  21 décembre 2018