L’équipe iGEM 2018
L’équipe iGEM 2018 © Université Grenoble Alpes / Fondation UGA

Lancement de la campagne de don en ligne pour l’équipe étudiante iGEM Grenoble 2018

le 4 juin 2018
Pour la deuxième année consécutive, la Fondation UGA a décidé de soutenir l’équipe étudiante pluridisciplinaire d’iGEM Grenoble 2018.
iGEM est une compétition internationale de biologie synthétique, regroupant des équipes d’étudiants du monde entier. Pour chaque équipe le but est de mettre en commun des compétences variées, que ce soit en biologie, en ingénierie, en design etc, pour répondre à un problème majeur de société.

L’équipe iGEM Grenoble 2018 souhaite répondre au problème de l’antibiorésistance en concevant un dispositif compact et rapide détectant des pathogènes. Un autre aspect important du projet est sa vulgarisation scientifique et la sensibilisation à la phagothérapie.

Le projet en 7 questions clé


Qui ?

Une équipe pluridisciplinaire de 13 étudiants issus de biotechnologies, ingénierie biomédicale, management, philosophie et webdesign.

Quoi ?

Participation au concours international de biologie de synthèse : iGEM. Le projet consiste à développer un kit de détection de bactéries pathogènes grâce aux bactériophages.

Comment ?

En s’appuyant sur la bibliographie et les connaissances de chacun (programmation, biologie, électronique, impression 3D, modélisation, bioinformatique…). Et aussi, grâce à l’expertise et aux moyens mis à notre disposition par nos différents partenaires.

Où ?

  • Université Grenoble Alpes et école Phelma-Grenoble INP pour la réalisation du projet.
  • Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston pour la présentation finale.

Quand ?

De novembre 2017 à octobre 2018.

Pourquoi ?

  • Promouvoir et vulgariser la science dans la région et au-delà.
  • Initier et mener à terme un projet innovant.
  • Apprendre et appliquer des notions scientifiques dans un but concret.
  • Permettre à des étudiants de s’exprimer et améliorer le monde de demain.
  • Offrir une expérience professionnelle aux étudiants.
  • Développer un kit de diagnostic de bactéries pathogènes efficace et rapide.
  • Aider à résoudre un problème de société et de santé publique.



Mis à jour le  26 juin 2018