ConférenceCulture scientifique et technique

Comprendre le climat et appréhender l'avenir

le 26 mars 2019
« Les juristes sont des citoyens, constate Marie-Jeanne Pascal-Montoya, à ce titre, ils sont concernés comme tout le monde par le changement climatique et ses conséquences qui marquent déjà notre vie quotidienne« . Ce sera donc le thème de la conférence proposée le mardi 26 mars à 18h par le Groupement dauphinois des avocats honoraires que préside maître Pascal-Montoya, et avec l'intervention de chercheurs du projet ICE MEMORY et de la Directrice de la Fondation UGA.

Les intervenants invités à cette conférence sont des chercheurs de renommée internationale :

  • Gaël Durand, directeur adjoint de l’Institut des géosciences de l’environnement, un laboratoire de recherche grenoblois, explicitera notre compréhension du système climatique depuis l’Antiquité, telle que les chercheurs ont pu la construire à partir des carottages dans les glaces du Groenland et d’Antarctique. Il montrera en quoi les évolutions climatiques naturelles constatées au cours des âges diffèrent du changement actuel, produit par les activités humaines. Il livrera également au public un bilan de santé des glaciers alpins, voués à la disparition.
  • Patrick Ginot, chercheur à l’IRD et engagé dans le programme international ICE MEMORY, abordera le climat sous l’angle de la mémoire des climats que conservent les glaces. ICE MEMORY, c’est la création d’une carothèque d’archives glacières, dont l’objet est la préservation de la mémoire des glaciers des zones tempérées du monde entier. Ce patrimoine, propriété de l’humanité, fournira aux scientifiques des décennies et des siècles à venir la matière première nécessaire au progrès de la science de demain et au bien-être des générations futures.
Cette soirée sera par ailleurs le cadre d’une intervention de Anne-Catherine Ohlmann, de la Fondation de l’université Grenoble Alpes qui finance le programme Ice memory.

A noter également que le documentaire Ice memory, réalisé par Sarah Del Ben, sera projeté au cours de la soirée.

Ce beau projet émane du Groupement dauphinois des avocats honoraires. Une institution ouverte à tous les avocats retraités qui travaille en lien étroit avec le barreau de Grenoble, organise des conférences, des sorties culturelles et contribue de façon substantielle à l’ouverture sur la vie de la cité du barreau et de la maison de l’avocat.

Mis à jour le  21 mars 2019