Une médaille de bronze pour Phagyzer au concours iGEM 2018

31 octobre 2018
Les 13 étudiants grenoblois, soutenus par la Fondation Université Grenoble Alpes, qui participaient à la plus grande compétition internationale de biologie de synthèse à Boston en octobre 2018 ont décroché une médaille de bronze avec leur projet "Phagyzer".

Initiée par le MIT en 2004, iGEM est le plus grand concours étudiant de biologie de synthèse. En 2018, 380 équipes pluridisciplinaires du monde entier sétaient engagées dans la compétition. Et parmi elles, une équipe grenobloise composée de 13 membres : 5 élèves ingénieurs de l’école Grenoble INP - Phelma, 5 étudiants en biotechnologies à l’Université Grenoble Alpes, un étudiant de Grenoble École de Management, un étudiant de l’IAE et un webdesigner formé au sein de l’école ARIES. Plus motivés que jamais, ils étaient tous à Boston le 27 octobre pour présenter leur projet « Phagyzer » devant un jury international et ont décroché une médaille de bronze !

Le défi du concours iGEM est de concevoir une application de génie génétique innovante construite à partir de pièces biologiques standardisées, appelées BioBricks. Charles, Xandre, Élise, Thomas, Cécile, Jean, Sarah, Perrine, Yasmine, Fanny, Lucas, Vincent et Loïc se sont attaqués à un problème de santé majeur : l’antibiorésistance, c’est-à-dire la capacité d’une bactérie à résister aux effets des antibiotiques.

Encadrés par Pierre Cavailles et Audrey Le Gouellec, enseignants-chercheurs à l’UGA, ils ont travaillé ensemble pendant presque une année sur leur projet baptisé "Phagyzer". Après un an d’effort, leur prototype était capable d’identifier une bactérie pathogène, de détecter si cette bactérie présente un marqueur de résistance aux antibiotiques et de sélectionner les bactériophages les plus efficaces pour une thérapie de substitution. Conception, fabrication, programmation, tests, ils ont tout géré, jusqu’à la communication et même la recherche de fonds.

Car au-delà des compétences scientifiques mobilisées, dans cette aventure, les étudiants se sont confrontés à tous les aspects du montage d’un projet : gestion du travail d’équipe, communication et financement. Pour acheter le matériel nécessaire et financer leur déplacement, l’équipe a sollicité et obtenu le soutien de différents partenaires - l’UGA, Grenoble INP, la Fondation UGA, la Fondation Grenoble INP, Grenoble Alpes Métropole, l’IDEX et la ComUE mais aussi des entreprises comme LDLC, IDT - et même lancé une campagne de financement participatif en ligne.

Le projet iGEM était le projet Coup de Cœur 2018 de la Fondation Université Grenoble Alpes qui a attribué à l’équipe un soutien de 5 000 euros et leur a offert un accès à sa plateforme de don en ligne et un soutien pour la communication et la recherche de fonds. Les étudiants ont également bénéficié de l’expertise inestimable d’ingénieurs de bioMérieux, mécène de la Fondation UGA : "Cela nous a permis d’avancer efficacement à des moments critiques" reconnaissent Charles et Jean. "Avoir de l’argent pour acheter du matériel c’est bien, mais bénéficier de conseils pour bien le choisir, c’est très précieux !"

Très enthousiaste, l’équipe iGEM 2018 est partie pour Boston le 23 octobre. Tous ses membres ont participé au Giant jamboree, le grand rassemblement de toutes les équipes en lice dans le concours. Le 27 octobre, ils ont présenté leur "Phagyzer " devant un jury international, composé de chercheurs et d’ingénieurs de différents domaines : biologie, physique, chimie, informatique, etc. Ils ont finalement décroché une belle médaille de bronze et une nomination pour le "Best Hardware". Une belle récompense pour clôre cette ambitieuse aventure, qui leur aura beaucoup appris et apporté. 

 
 

Mis à jour le  19 novembre 2018