Formation au Newspace organisée par la MPLS avec le CSUG
Formation au Newspace organisée par la MPLS avec le CSUG

Le Newspace : les satellites faciles ! Une formation Maison pour la science en partenariat avec le CSUG

le 29 avril 2019
La Maison pour la science en Alpes-Dauphiné a mis en œuvre une action de formation, en partenariat avec le Centre spatial universitaire de Grenoble (CSUG) intitulée : "Le Newspace : les satellites faciles !". À destination des professeurs de collège en physique-chimie et technologie, elle s’est déroulée sur deux journées : le 4 et le 29 avril 2019.

Une vingtaine d’enseignants ont été accueillis au CSUG, sur le campus universitaire de Saint-Martin-d’Hères, pour s’initier à la fabrication et au fonctionnement des satellites. Ils ont pu participer à plusieurs activités : visite de l’espace muséographique de l'OSUG, échanges autour des activités liées au Newspace et démarche de projet de construction de nanosatellites. Pour cette dernière, les participants étaient répartis en petits groupes pour mener à bien la conception d’une mission spatiale ! Des sujets inspirants pour chacune des missions suivantes :

  • Surveillance de la diminution de l’épaisseur de la glace au Groenland
  • Mesure du magnétisme sur Ilo, un satellite naturel de Jupiter
  • Suivi de l’évolution de la pollution atmosphérique à l’échelle du globe
  • Etude des farfadets, un phénomène lumineux qui a lieu pendant les orages.

Formation au Newspace organisée par la MPLS avec le CSUG

Après une séance de conception des missions, chaque groupe a présenté l’état d’avancement des travaux. Enfin, les présentations se sont achevées sur celles de 4 lycéens de la Cité Scolaire Internationale de Grenoble travaillant depuis plusieurs mois sur la construction d’un nanosatellite destiné à l’observation des aurores polaires. Impressionnés, les enseignants les ont écoutés expliquer la construction et la programmation de cet instrument qui est une copie conforme de celui destiné à être satellisé. Ce projet a réuni des jeunes d’âges différents (de 11 à 18 ans) passionnés par le domaine du spatial.

Les participants ont pu profiter de cette immersion au cœur du domaine passionnant de la miniaturisation des satellites, grâce à Mathieu Barthélémy, astrophysicien et directeur du CSUG, Thierry Sequiès, directeur des programmes au CSUG, et Éric Martinet, enseignant en physique-chimie, accompagnés par Patrick Arnaud, ingénieur de formation à la Maison pour la science. Des formateurs à l’écoute des attentes des enseignants, qui repartent eux, conquis et des idées plein la tête pour les réinvestissements en classe.

Mis à jour le  13 mai 2019