Recherche, Santé
Apnée du sommeil et Covid-19 : la Chaire e-santé contribue à la recherche sur le virus
le  13 avril 2021
En 2020, la Chaire e-santé, en lien avec l’actualité scientifique marquée par la pandémie Covid-19, a réorienté ses recherches sur le syndrome d’apnée du sommeil selon 2 axes : repérer les effets du Covid-19 sur le traitement de l’apnée du sommeil et utiliser les plateformes de télésurveillance des patients pour dépister et assurer le suivi à domicile de l’infection Covid-19.

Suivi et dépistage à domicile de l’infection Covid-19

La détection la plus précoce possible des personnes atteintes du Covid-19 est essentielle pour freiner la propagation de l'infection. L’étude des données de télémonitoring de la pression positive continue (PPC) pour les patients souffrant d’apnée du sommeil, permet de repérer l’apparition des symptômes de la Covid-19. Ainsi les plateformes de télésurveillance déjà installées chez les patients pourraient être utilisées pour dépister le virus chez cette population particulièrement à risque. C’est ce que les chercheurs du laboratoire HP2, avec le support de la Chaire e-santé et de la chaire d’intelligence artificielle de MIAI « Trajectories Medicine » tentent de mettre en place.

Illustration apnée du sommeil et Covid-19

Impact de la Covid-19 sur le traitement du syndrome d’apnée du sommeil

Un total de 15306 individus provenant de 93 départements métropolitains, couvrant la majeure partie de la France ont participé à une étude qui vise à évaluer les connaissances, les attitudes et les comportements des patients traités par PPC en réponse à la pandémie. Cette grande enquête nationale met en évidence l'impact limité de la pandémie sur l'utilisation de la PPC par les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil. Seules les personnes présentant un Covid-19 suspecté ou avéré ont cessé d'utiliser la PPC. Une telle crise sanitaire souligne l'importance de coordonner la prise en charge et l'éducation des patients par les soignants impliqués dans le traitement à domicile par PPC à long terme.
Toutes les données obtenues par les systèmes de suivi de la PPC pourraient être utilisée au-delà de la gestion de la maladie pour surveiller le comportement et l'impact de maladies comme la Covid-19, de manière à identifier rapidement les nouvelles épidémies et permettre une intervention rapide pour éviter d'autres complications de la maladie et sa propagation.
Publié le  9 avril 2021
Mis à jour le  13 avril 2021