Bourses pour les étudiants en exil

Carte monde

Le 15 août dernier, l’Afghanistan est tombé à nouveau aux mains du régime taliban. Depuis cette prise de pouvoir, des milliers d’étudiants, et notamment d’étudiantes, ont été contraints d’arrêter leurs études sans perspectives de reprise. Parmi eux, des étudiants et étudiantes qui souhaitent rejoindre une université française pour poursuivre leurs études. Pour les accueillir dans les meilleures conditions, la Fondation UGA a lancé fin 2021 un programme de bourses « Etudiants en exil » qui leur sera prioritairement consacré en 2022.

Les partenaires fondateurs de la Fondation UGA ont unanimement décidé d’abonder le programme avec leurs versements annuels.

Depuis 2015, l’UGA a initié de nombreuses actions en faveur des personnes en exil, réfugiés ou demandeurs d’asile, notamment le DU passerelle, soutenu depuis 2016 par la Fondation.

« L'Université Grenoble Alpes, dans son rôle de création et de transmission du savoir, s’engage pour la réussite de ses étudiantes et étudiants et agit pour l’ouverture sociale de l’université, la promotion de la diversité et la non-discrimination. En conformité avec les axes de son plan stratégique, l’UGA mène une politique d’accueil des personnes en exil, réfugiés ou demandeurs d’asile depuis 2015. Les bourses de la Fondation permettront cette année de répondre en priorité à la situation très difficile que connaissent les étudiantes et étudiants afghans depuis plusieurs mois. » souligne Karine Samuel, Vice-présidente rayonnement et relations internationales de l’UGA.
Publié le  6 janvier 2022
Mis à jour le 7 octobre 2022